A propos

 

Qui se cache derrière”Miss femme fontaine” ?

A 25 ans, je pensais que parce que je ne connaissais pas “l’orgasme vaginal”, j’étais une “sous-femme” !

Je ne comprenais pas pourquoi je ne ressentais aucun plaisir durant la pénétration.

Je pensais alors, à tort, que toutes les femmes avaient un tel ressenti durant l’acte sexuel. C’était arrivé à un tel point que je me demandais si ce n’était pas mon fiancé qui n’était “pas doué” ou bien si c’était moi qui avait un problème et lequel ?

A l’époque je croyais donc que j’étais née “que clitoridienne” et que cela le resterait …

Quelques temps plus tard j’ai rompu avec mon ami et je me suis effondrée dans la dépression et … j’ai connue 5 années de phobie sociale.

Jusqu’au jour où j’ai fini par :

– stopper les médoc prescrits par le psychiatre (de manière progressive)

– reprendre mes études juridiques

– sortir de la dépression

 

Mais j’étais toujours “la même” … sauf que étant célibataire, je n’étais plus confrontée à ce diktat de l’orgasme vaginal à tout prix ! Une femme qui ne ressent rien durant la pénétration, ce n’est pas “normal” ..

Alors, un jour (après avoir de nouveau croisé un homme qui pensait lui aussi qu’une femme “doit” jouir durant le coït), j’ai décidé d’aller voir par moi-même pourquoi ce “silence vaginal” !

J’ai acheté du gel lubrifiant et un sex toy et … je suis partie à l’aventure de mon intimité !

A 38 ans, j’ai découvert l’orgasme vaginal.

En même temps, j’ai compris que j’étais une “femme fontaine” !

En parallèle, j’ai appris que je souffrais d’une sclérose en plaques rémittente, depuis des années.

Après l’annonce du diagnostic j’ai été prise en charge pour soigner une “poussée” que je vivais (troubles moteurs et de sensibilité) : en 4 mois, j’avais récupéré “comme avant” ! Sauf que je ne pouvais plus courir .. et que j’étais en train de passer en “secondaire progressive” (moins de poussées mais le handicap qui progresse au fil des années).

Temps de remise en questions sur sa vie … je n’aurais pas d’enfants …

Et début d’un traitement de fond

 

 

Pourquoi ce blog ?

Ce blog est né d’un double constat :

– beaucoup d’erreurs sont dites au sujet de l’éjaculation féminine

– bon nombre de femmes se disent “que” “clitoridiennes” alors que l’orgasme vaginal est potentiellement accessible à toutes les femmes …

 

Voici donc LE blog destiné à vous partager mes connaissances sur le sujet mais aussi sur la sexualité sans tabou …

Souvenez-vous qu’une sexualité épanouie c’est bon pour la santé ! 🙂

 

 

Contact

Si vous avez un message à m’envoyer, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous